Compte-rendu du Groupe de Travail du 25/11

Publié le 5 Décembre 2013

Étaient présents:

Pour la Mairie: M. Biau, M. Ferret, Mme Julien, Mme Plageoles, Mme Vellarino

Pour les enseignantes : Mmes Albert, Meplomb et Vergne

Pour l'équipe d'animation: Mmes Fernandez, Hygonenq, Segura

Pour les parents délégués: C. Gomez, V. Masson, C. Voisin

Était invité à prendre part aux travaux: M. Nègre, élu de Florentin - Délégué départemental de l'éducation nationale (DDEN) sur le secteur Poulan-Pouzols, Carlus.

Mme le Maire a invité chacun à dresser un premier bilan de la mise en place des rythmes scolaires à Sénouillac.

1. En tant que parents, nous avons insisté sur la diversité des activités proposées et nous avons tenu à rappeler que la mise en place des nouveaux rythmes scolaires nous semblait viable. C'est le résultat d'un travail mené en concertation avec les enseignantes, les agents de la commune impliqués et certains élus (Mme Vellarino et M. Ferret en particulier) et nous nous en félicitons.

Toutefois, à nos yeux, certaines améliorations peuvent être apportées au dispositif.

II convient ainsi de rédiger rapidement un règlement intérieur qui s'appliquera durant le Temps d'Accueil Périscolaire (TAP). Il s'agit d'éviter les comportements inappropriés de certains enfants perturbateurs en rappelant de façon claire les règles dont le respect conditionne l'évolution sereine de tout groupe et l'épanouissement de chacun.

2. Pour leur part, les enseignantes affirment que le passage à 4 jours et demi n'a pas été vécu de la même façon par tous les enfants.

Le dispositif est, selon elles, bénéfique pour les plus âgés : les apprentissages qui exigent de la concentration et les activités qui requièrent une attention particulière se déroulent dans de meilleures conditions.

Le bilan formulé par Mme Albert et dans une certaine mesure par Mme Vergne est plus contrasté.

Pour les enfants qui se trouvent en Maternelle, se pose la question de l'adulte référent. La situation actuelle amène les enfants, en particulier ceux qui mangent à la cantine, à voir en l'ATSEM (Florence) l'adulte référent.

En effet, le temps passé à la cantine ajouté à celui des TAP lui donne une place de choix dans le quotidien de l'enfant, plus encore que par le passé.

Pour que les plus petits comprennent bien que l'adulte référent est bien l'enseignante, il est proposé d'intervertir les Atsem pour les TAP. Leur travail n'est remis en question d'aucune façon, mais les petits auraient des repères plus précis, peut-être, dans leurs rapports aux adultes.

Il est rappelé aussi que les plus jeunes ont besoin pendant le temps d'accueil périscolaire d'endroits calmes, séparés de l'agitation des plus grands.

La fatigue éprouvée par les enfants a également été signalée surtout chez les plus petits.

Les enseignantes tiennent à rappeler que les apprentissages scolaires restent la priorité. Les TAP suscitent de l'enthousiasme et c'est très bien mais ils ne doivent pas prendre le pas sur ce qui se passe en classe.

3. Pour l'équipe qui anime les TAP, le bilan est plutôt positif.

Dans l'ensemble, Les activités proposées plaisent aux enfants. Quelques débordements sont signalés et la nécessité de fixer un cadre avec le règlement intérieur est avancé.

Carine prend en charge les enfants en l'absence d'un intervenant : des jeux sont alors organisés.

Les animateurs jugent parfois les séances un peu courtes (25 min effectives). Il est rappelé que pour les plus petits cette durée d'activité est convenable car au-delà leur capacité de concentration fait défaut.

4. Mme Vellarino a confirmé que le calendrier du 2ème trimestre était prêt. Il reste un ou deux créneaux à combler. Elle s'y emploie. Les parents recevront prochainement un document semblable à celui qui avait été proposé en début d'année afin d'inscrire leurs enfants aux TAP qui débuteront en Janvier.

5. Mme Plageoles a pris la parole pour répondre à certaines questions posées par les parents au sujet de la mise en place de l'ALAE et de l'élaboration du Projet éducatif territorial. Sa réponse laisse entendre que la Mairie n'est pas en mesure d'avancer sur ce dossier à ce jour.

Une réunion récente a rassemblé les maires des communes voisines (adhérents aux Elfes des Vignes) mais elle n'a débouché sur aucune prise de décision.

Nous sommes donc dans l'attente à ce sujet.

6. M. Nègre, élu de Florentin, a ensuite apporté son témoignage. Il a parlé de la mise en œuvre des rythmes dans sa commune. L'exposé était intéressant mais la situation des deux communes est très différente. La présence d'un CLAE a permis d'organiser différemment les TAP à Florentin.

Il était difficile, ce soir là, de tirer profit d'une mise en perspective des deux expériences tant sont différentes les situations locales.

Nous sommes convaincus que la création d'un ALAE permettrait d'optimiser le fonctionnement de l'accueil périscolaire mis en place à Senouillac. Seule une volonté politique forte permettra cette création. Nous espérons qu'une décision favorable sera prise pour que la rentrée 2014 se déroule sereinement.

Le groupe se réunira prochainement pour s'atteler à la rédaction du règlement intérieur.

Les travaux se terminent vers 20h.

Rédigé par Blog des parents d'élèves de l'Ecole de Sénouillac, administré par les parents délégués

Repost 0
Commenter cet article